conseil-municipal-880x380

 

Elections partielles annoncées les 22 et 29 avril 2018 pour remplacer les 6 conseillers qui ont démissionnés.

 

Dans les communes de moins de 1000 habitants, les élections obéissent au scrutin plurinominal à deux tours.

 

Une liste complète est souhaitable même si des candidatures isolées sont acceptées.

 

L’article 25 de la loi n°2013-403 du 17 mai 2013 ayant introduit l’obligation d’une déclaration de candidature dans l’ensemble des communes, il n’est plus possible qu’une personne non candidate soit élue.

 

Par conséquent, les listes ouvertes sont proscrites.

 

Les électeurs sont convoqués par arrêté préfectoral quinze jours au moins avant les élections, le même arrêté fixe les règles de dépôts des candidatures (qui doivent normalement se faire en sous-préfecture).

 

Pour être élu au premier tour il faut avoir plus de 50% des suffrages exprimés et plus de 25% des inscrits. Au second tour c'est la majorité relative qui s'applique.

 

En cas d’impossibilité constatée de ne pas avoir autant de candidats que de postes vacants, de nouvelles candidatures sont autorisées entre les deux tours.

 

Dans la mesure où il ne s’agit pas d’un renouvellement intégral, le maire et ses adjoints ne remettent pas en jeu leur mandat.

 

 

IMG_2228