Comment les volontés de bien faire peuvent

devenir un problème et

déclencher une crise.

 

 

 

Comme l’a encore expliqué un adjoint lundi soir pendant le conseil municipal, vouloir valider qu’une entreprise locale qui emploie des moulihernais soit choisie pour faire des travaux sur la commune part d’un bon sentiment. Et chacun peut comprendre que le Maire de Mouliherne soit déçu que l’entreprise Luc Durand, qui exploite aujourd’hui des carrières à Mouliherne et qui a une agence à Longué, n’ait pas obtenu les travaux de la rue de Touraine en 2014 puis ceux de la rue d’Anjou en 2016. On comprend aussi qu’il soit pressé d’annoncer la bonne nouvelle de l’attribution du chantier de la rue de l’église à cette entreprise. Pour autant les procédures des marchés publics doivent être respectées et même si la loi de 2016 redonne un peu de souplesse, force est de constater que les recours en contentieux par les entreprises non retenues sont de plus en plus nombreux.

 

Le chantier de la rue de l’église aurait du être validé au conseil municipal de septembre, puis le marché attribué à celui d’octobre …. Malheureusement pour des raisons qu’il lui reviendra de nous donner, notre assistance à maitrise d’ouvrage (qui est également notre maitre d’oeuvre) n’a pas été au rendez-vous. Il n’a pas non plus géré dans les délais les échanges avec les ABF nécessaires dans le périmètre de l’église.

 

Plutôt que de suivre l’avis du conseil municipal de novembre qui a refusé de valider le dossier et qui a demandé une vigilance particulière vis-à-vis des procédures, le Maire a décidé de passer en force sans validation de l’AVP, sans convoquer les commissions et en proposant au conseil municipal du 18 décembre d’attribuer le marché avant même d’avoir les préconisations des ABF. Le conseil municipal du 18 décembre a donc refusé de voter l’attribution du marché, sans pour autant le déclarer infructueux, et en demandant un ré-examen du dossier.

 

A ce stade rien n’est encore dramatique, Il y a encore de nombreuses façons de traiter le dossier, en respectant les procédures et l’ordre chronologique des choses, sans aucun préjudice pour la commune si ce n’est que le chantier commencera un peu plus tard en 2018.

 

La méthode autoritaire associée à du charisme peut parfois galvaniser une équipe et permettre de traverser les océans, mais le plus souvent, avec une dose d’orgueil elle entraine l’isolement et si on y ajoute une couche d’incompétence cela peut vite devenir un grand gâchis.

 

 

 

Capture d’écran 2017-08-04 à 12.54.21