Suite à la parution d'un article me concernant dans le courrier de l'ouest de ce matin, j'ai transmis en fin de matinée au sous-préfet de Saumur un courrier pour l'informer de ma vision du conseil municipal de lundi soir. Le sous-préfet de Saumur m'a contacté au téléphone vers 16h00 pour me signifier qu'il avait bien reçu mon courrier, qu'il n'avait à aucun moment demandé au Maire de Mouliherne de porter plainte contre moi ou Sandra POIRIER et qu'a ce stade, il n'avait aucun grief contre éric MIGNOT ou Sandra POIRIER, qu'il fallait être rassurés d'un point de vue judiciaire : le dossier est vide. 

 

 

Pour autant la gendarmerie de Vernantes a bien confirmé qu'une plainte avait été déposée contre éric MIGNOT et Sandra POIRIER pour harcèlement moral mais que pour le moment cette plainte est en transit entre la gendarmerie et le procureur. Vous comprendrez donc que je ne souhaite toujours pas m’exprimer sur le fond du problème tant que je n’ai pas d’élément. Dans la mesure où cette plainte contre Sandra et moi sera probablement classée sans suite par le procureur de Saumur, je ne souhaite pas en rajouter en déposant une plainte pour diffamation, je préfèrerai que ce problème soit traité sur un terrain politique plutôt que judiciaire. 

 

 

Pour autant je vous confirme que le Maire de Mouliherne, comme il l'a précisé lundi soir en conseil municipal, ne m’a pas retiré mes délégations d’adjoints ( ni à Sandra POIRIER) et je reste en charge des RH et du budget de la commune bien que le Maire ait porté plainte contre moi pour harcèlement moral dans l’exercice de ses fonctions. Cette situation n’a pas de sens et j’attends patiemment la suite des évènements.

 

 

Enfin, j’aurai souhaité démentir les propos de monsieur Rémy Louvet sur deux points :

 

      – l’ensemble des conseillers ne cautionnent pas l’attitude du Maire, et l’ensemble des conseillers présents à la fin du conseil (6) lui ont demandé de retirer sa plainte.

 

      – ayant personnellement contacté le président de l’association des Maires et plusieurs Maires de Saumur Val de Loire, aucun ne m’a dit soutenir l’attitude de Rémy. Alors si il a des noms qu’il le dise car ça intéresse sûrement les Moulihernais. La position des Maires que j’ai pu contacter aujourd'hui est plutôt de me soutenir ou sinon ils ne veulent pas se positionner dans une affaire où tous les éléments ne sont pas encore connus.

 

 

Pour terminer je souhaite remercier les Moulihernais et les autres qui m’ont apporté leur soutien depuis ce matin.

 

 

éric MIGNOT, premier adjoint de la commune de Mouliherne.